L1 Cinéma Audiovisuel : Echange de cours

Forum dédié à l'échange de cours entre les étudiants de L1 Cinéma Audiovisuel des élèves de la Sorbonne Nouvelle.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jeudi 14h30-16h30 Mme Benard Cours n°4 (pris par Marie CHEMINAU)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Zoue Pelloux


Elève dissipé.
Elève dissipé.
Esthétique de l’image
Cours 4
10-03-2011
BENARD

3 dissertations facultatives (à rendre pour le 7 avril)
> Marc Le Bot > « Le tableau aussi regarde et se sait regardé. Qui le regarde se voit lui-même et tous les autres. »
> Paul Klee > « L’art ne rend pas le visible : il rend visible » 
> Henri Maldiney > « Regarde n’est pas simplement voir. Dans la garde qu’il institue, le regard n’est pas seulement fixé sur la chose proche, il fait sans cesse retour à soi pour ouvrir à nouveau l’espace »


Vierges « rétive » > Vierge surprise, méfiante pendant le Conturbatio.

Ambrogio Lorenzetti – L’annonciation – 1344

Schéma constructif 1 - feuille [1 > (10-03)]

Signification primaire > 2 personnages assis dont l’un avec des ailes…
Signification secondaire > Ailes = Ange / Couronne = Divin / Bible = Religion / Colombe et Lys = Pureté / Démarcation sol mur = Terrestre et céleste (or) / Regards = Différente adresses selon le discours > Ange salue, Marie rapport à Dieu / 3 = Trinité

Filactaires > Mots inscrits dans la peinture elle-même > Gravés
« Car rien n’est impossible à dieu » « Salut Marie » & de Marie à Dieu > Acceptio
> 3 moments de l’annonciation en une seule image !

Punctum ?
> Pouce de l’ange ! > Levé vers le haut au lieu de montrer le ciel comme dans la plupart des représentations
C’est un geste attribué d’habitude à Saint Jean-Batiste. On considère que c’est le geste qui indique la venue de Jésus. Ce raisonnement est donc logique !
On peut voir dans cette représentation une référence à la théologie. Car ce geste y caractérise le geste du messager, qui demande à son interlocuteur, de faire preuve de charité en faveur d’un tiers
Dans la théologie 3 vertus fondatrices > La charité (La plus importe – Amour de Dieu et de son prochain), la foi, et l’espérance
> Ici la charité dont fait preuve Dieu envers Marie et vice versa.
On ne retrouvera jamais ce symbole dans aucune autre annonciation.


> Schéma 2 feuille [1 > (10-03)]

Fra Angelico – Annonciation – 1430 & …

Eléments qui définissent l’annonciation :
Personnages, colombe, arches, colonne, rayon de soleil (divin), auréoles…

> Partie gauche est commune aux deux œuvres
On y voit Adam et Eve au moment où ils sont chassés du paradis terrestre
AVE MARIA > Salutation de l’ange est une réminiscence de la genèse du monde.
Rappel également fait par l’axe vertical et la présence animale présents dans les deux scènes (arbre et colonne).
Façon d’opposer les symboles exprimés par les deux œuvres en les rappelant l’une à l’autre ?

[La colonne > AXIS MUNDISS > Lieu où communique 3 niveaux : Le ciel, la terre et le monde des morts
Didi Huberman explique que l’annonciation a des capacités expectatives car si la chute annonce l’annonciation, l’annonciation prévient aussi d’un autre moment à venir > Naissance elle-même, mais aussi (25mars : 9 mois avant naissance du christ) ce moment représente la mort du christ elle-même (quelques années plus tard !), elle-même rappelée par la couleur rouge, symbole de la crucifixion.
Commémoration d’un passé (Adam et Eve), d’un présent, et d’un futur !]

Filactaires : Dirigés vers leurs destinataires !
Texte de la salutation de Gabriel, réponse de Marie (commodo), et Acceptio.
Or l’acceptio apparaît à l’envers (de droite à gauche et de haut en bas)
Dirigé vers Dieu ? Vers la figure entre les arches ?
Cette figure serait celle d’un prophète et ces écritures serait donc destinés à un lecteur « lambda » > Paroles adressées à Dieu et aux fidèles.
Or dans cette réponse de Marie manque également 3 mots importants :
« Ecce ancilla Domini. [Fiat mihi secundum] Verbumtuum » (fiat > acceptio)
En ignorant les 3 mots qui indique le mode de la conception divine, le peintre exprime un commentaire de Saint Bernard > Idée de mystère sur la naissance de Jésus, connu uniquement de Marie et de Dieu > Idée de la colonne > Les paroles angélique sont lisibles, alors que celles de Marie semble cachées par la colonne > La colonne est la symbolisation de Dieu (détenteur du mystère)



Domenico Veneziano – Annonciation – vers 1445

> Schéma 3 feuille [1 > (10-03)]

Composition double + impression de vide
Gestuelle de Marie traduit de moment > Acceptio (> mains caché / montrées : Surprise !)
Marie « protégée » par quatre colonnes. Isolement ++
Lignes de fuite convergent toutes > Point de fuite : Porte !
Cette porte pourrait traduire le mystère de l’incarnation. Impression renforcée par la forte luminosité.

Punctum ?
Pied noir de l’ange – Ailes noires – Carrés noirs ?
> Fenêtres + Barreaux > Espace extérieur/intérieur & séparation réel/imaginaire. En restant à l’intérieur, on n’a pas accès à l’extérieur même pas à travers des fenêtres > Invitation à regarder dehors, à voir le côté divin ?


Filippo Lippi – Annonciation – 1448

Détail > Colombe et sa position
Très près de Marie, face à son ventre, et de son bec partent des rayons dorés qui vont jusqu’au ventre de Marie et à une ouverture dans sa tunique > Détail unique !
Explication de Leo Steinberg > Représentation de l’incarnation selon le modèle optique médiéval > Un rayon visuel quand il est perpendiculaire à un objet, permet de mettre en avant, plus clairement, cet objet.
+ Lumière est une métaphore de l’action divine.
Saint Antonin dit que la grâce divine a de nombreuses similitudes avec la lumière naturelle > Comme un rayon de soleil qui frappe la terre selon un angle droit.
Ce rayon signifie donc l’incarnation selon la bible mais aussi les théories scientifiques de l’époque.



Piero Della Francesca – Annonciation - 1470

Perspectives mise en lumière + perspectives des auréoles sur Gabriel et Marie
+ Autre symbole de l’incarnation : Perspective elle-même du tableau > Massifs de colonnes et plus précisément celles devant la vierge. Dieu est donc l’intermédiaire direct avec Marie.
+ Profondeur et porte céleste.


Reprise des positions de la représentation de la genèse par les personnages de l’annonciation eux-mêmes
> Inversion des rôles terrestre et celeste.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum