L1 Cinéma Audiovisuel : Echange de cours

Forum dédié à l'échange de cours entre les étudiants de L1 Cinéma Audiovisuel des élèves de la Sorbonne Nouvelle.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jeudi 14h30-16h30 Mme Benard Cours n°2 et 3

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Zoue Pelloux


Elève dissipé.
Elève dissipé.
TD Esthétique Cours 2 et 3

À analyser :
* les couleurs
* la lumière
* le support
* les formes
* la composition

La composition, la construction

Technique d'agencement des éléments au sein du tableau.

Règle des tiers : diviser par un tiers les côtés de l'image. Permet d'équilibrer le vide et le plein. 2/3 pleins – 1/3 vide, ou l'inverse.

Composition académique centrée : tableau divisé en 4 parties égales sur lesquelles sont concentrés les éléments.

Composition de Charles VII : beaucoup utilisée chez les peintres expressionnistes. Exemple : l'horizon.

La plupart des artistes qui utilisent la règle des tiers mettent des points d'intérêt aux intersections des droites, point où l'oeil du spectateur va se fixer naturellement.

Formes géométriques
La Méduse
Règle des tiers basée sur une forme géométrique (deux triangles)

Diagonales de l'image. Peuvent suggérer une idée de mouvement d'élévation ou de chute.

Cercle

L'emplacement de la ligne d'horizon
- Au milieu : 2 surfaces égales, rend quelque chose de monotone, symétrique.
- Sur la ligne de force supérieure : le plus souvent utilisée. Partage de l'équilibre vide/plein, harmonieux.
- Sur la ligne de force inférieure : sensation d'écrasement.

Les lignes directrices invitent le regard à suivre un chemin prédéterminé. Dépendent du sujet de l'image.
* Grandes lignes horizontales : calme, sérénité
* Lignes verticales : agressivité, idée de mouvement, de force, de puissance, d'élévation
* Diagonale de gauche à droite : descente, chute
* Diagonale de droite à gauche : ascension, montée
* Oblique : partent des tous les sens, donnent de l'énergie, rythme, désordre, déséquilibre
* Lignes circulaires/courbes : mouvement, douceur, union, attachement, protection
* Lignes brisées, irrégulières : agressent l'oeil et engendrent un sentiment d'instabilité, de chaos
* Convergence de deux obliques vers une horizontale : effet de profondeur, de perspective


PANOFSKY : historien de l'art allemand. A créée l'iconologie/iconographie. Branche de l'histoire de l'art, technique qui se rapporte au sujet, à la signification des oeuvres et non à leur forme.
Théorie à partir de quelqu'un qui lève son chapeau pour le saluer dans la rue. Différentes significations :
Signification primaire ou naturelle : - signification de fait : identifie ce que je vois : un homme soulève son chapeau.
- signification expressive : interprète son geste d'une certaine façon. Association d'un sentiment avec ce que je vois. Sensibilité.
Signification secondaire ou conventionnelle : demande une interprétation suivant un mot culturel, d'époque.
Signification intrasèque ou de contenu : révèle des indices, étude sur le sujet.

Judith, Francesco Maffei, 1650
Avant s'appelait Salomé. Puis interprétation de PANOFSKY → Judith

À la Renaissance, 2 types d'oeuvres :
- mythologie
- religion

RELIGION

Les religions judéo-chrétiennes ont un lien : iconophiles ≠ iconoclastes
Iconophiles : aiment les images
Iconoclastes : combattent contre les images
Séparation entre représentation sacrée et profane.
L'Eglise va se servir des images comme moyen de prêcher la bonne parole et avoir de nouveaux fidèles.

# L'Annonciation

Gabriel annonce à Marie qu'elle est enceinte de Jésus. Défi pour les peintres : représenter quelque chose d'invisible.

L'annonce de la mort de la Vierge, DUCCIO, 1308
Annonciation, DUCCIO, 1310
Annonciation, Piero DELLA FRANCESCA, 1459

Dans la représentation de l'annonciation, ange Gabriel et Marie, deux registres (terrestre et céleste).
Parfois d'autres personnages sont présents (Dieu, colombe)
Autres motifs iconographiques :
*Colonne : figure presque conventionnelle, banale pour représenté la divinité.
*Lys : symbole, de sa couleur blanche, pour Marie de sa pureté, virginité.
*Paon : ailes de l'ange ou l'animal lui-même, symbole de l'éternité et de l'immortalité.
*Métier à tisser (fils, pelotes) : premières représentations de l'annonciation. Principales occupations des femmes au foyer.
*Bible : représentation récente, intellectuelle.
*Couleurs → Blanc : pureté / Rouge : tissu de Marie + sang de la crucifixion / Bleu : le céleste qui arrive
*Récipient en verre : symbole de Marie, fiole en verre traversée par la lumière comme Marie par un rayon divin.
*Escargot, sauterelle : oeil d'entrée du regard du spectateur. Démontre que l'image n'est qu'une représentation.

ETAPES DE L'ANNONCIATION :
_ Le salutatio (salut à Marie)
_ La conturbatio (réaction de Marie)
_ L'annuntiatio :
- annuntiatio humanitatis (enfant en son sein)
- annuntiatio divinatis (sera grand et fils du Très Haut)
_ Le quomodo (question de Marie)
_ L'acceptatio ou le fiat (décision finale de Marie, soumission)

Annonciation, Ambrogio LORENZETTI, 1344
1er tableau religieux avec perspective
Rigueur
Force des perpendiculaires pour les faire converger en un même point
Importance de la perspective → représentation du moment précis de l'incarnation du Christ.
2 plans : terrestre et céleste/divin
Colonne entre les deux personnages. Centre de l'image. Gravée sur le tableau (bois). Symbole de l'infini dans le fini. Phylactère : parole de Gabriel.

Phylactères : paroles inscrites directement sur un images (exemple : BD)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum