L1 Cinéma Audiovisuel : Echange de cours

Forum dédié à l'échange de cours entre les étudiants de L1 Cinéma Audiovisuel des élèves de la Sorbonne Nouvelle.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CM - Genres et formes dramatiques à l'épreuve de la scène (Cours n°9 du 13.04.2011)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Aline


Petit joueur, mauvais élève.
Petit joueur, mauvais élève.
Séance 9 : (13.04.2011)

- West Side Story : histoire sous forme de Roméo & Juliette. L'histoire se passe à New-York à une époque contemporaine dans les années 1950.
Question de la violence : opposition entre deux gangs qui écrivent leur nom sur leur territoire : les Jeks et les Sharks.
Leonard Bernstein =>
Jerome Robbins =>
Les Jets sont en fait de jeunes américains un peu désœuvrées et qui sont des américains d'origines polonaises qui s'opposent à des immigrants d'origine portoricaine.
Shanks : Bernardo a une jeune qui s'appelle Maria, et il l'a protège d'une manière insupportable pour l'empêcher de fréquenter Tony, l'ancien chef des Jets.
Extrait : les deux bandes rivales s'affrontent. Riff va proposer de manière malhonnête à Tony de se rendre au bal le soir pour régler leur compte à la bande des Sharks. A ce moment là, Tony et Maria se voient et tombent amoureux.
Toute la comédie musicale tourne autour de l'identité américaine. L'accent est mis sur les problèmes sociaux.
Jets => Montaigus
Sharks => Capulet
Maria => Juliette
Tony => Roméo
Riff => Mercutio
Bernardo => Tybalt
Un autre personnage important qui est celui d'Anita, elle est la compagne de Bernardo et c'est elle qui va faire la jolie robe de Maria, que celle-ci va porter pendant le bal.
Quel est l'intérêt de ne pas faire mourir Maria ? Le but de cette comédie musicale est de ne pas la faire finir sur une fin triste. A la fin, elle va faire comprendre aux deux bandes rivales l'ampleur de la violence et les faire se réconcilier en même temps.
Georges Chakiris => rôle de Bernardo dans le film et rôle de Riff dans la comédie musicale.
Natalie Wood => Maria, dans le film.
Dans une des scènes du film, il y a des claquements de doigts qui posent une atmosphère menaçante. La musique n'est pas du tout mélodieuse, elle est très rythmée et saccadée, elle crée des effets d'arrêts et de suspens.
Au niveau de la danse, ce qui est intéressant c'est que Jerome Robbins a taillé sur mesure les rôles pour chacun des personnages. La performance de Bernardo a été salué.
Au niveau de la manière de filmer la danse : les angles sous lesquels sont filmés les séquences de danses sont parfois en surplomb et parfois au ras du sol. La caméra danse en même temps que les danseurs.
Sur le plan narratif : ce qui donne le ton c'est cette esthétique du rituel, qui est ici virile voire tribale.

Hair :
En 1967, Gary Mac Dermot rencontre James Rado et Gerome Ragni

Dans la version filmique : le héros est un petit bourgeois et il vient passer quelques jours à New-York avant de partir au Viêtnam.
Extrait de la chanson « Let the sunshine »

Rocky Horror Picture Show
Le premier soir, cette comédie musicale n'a pas eu de succès mais en a eu par la suite.
Le film, filmé deux ans plus tard , a fait un échec total et puis il y a eu un phénomène inattendu. En effet, à cause de sa médiocrité

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum